Coup de coeur pour La France d’Avedon

Audrey Hepburn, Mel Ferrer et Buster Keaton dans «Paris Pursuit» pour Harper’s Bazaar, Paris, 9 août 1959
 © The Richard Avedon Foundation

Audrey Hepburn, Mel Ferrer et Buster Keaton dans «Paris Pursuit» pour Harper’s BazaarCourez voir La France d’ Avedon à la BnF

Courez voir la France d’Avedon
Un peu plus de dix ans après la mort de Richard Avedon, la Bibliothèque nationale de France propose une exposition qui se propose de rendre justice à la richesse du personnage:  photographe de mode mais également artiste complet qui se nourrit du dialogue avec le graphisme des magazines, avec le cinéma et avec le livre.

Les  magnifiques portraits de 120 personnalités  et son amour de la France font de cette exposition un incontournable des visites photographiques à ne pas manquer.

Audrey Hepburn toujours aussi élégante et rieuse dans la mise en scène des images du film Funny Face; imprimées en très grand format, les photographies  sont prises pendant le tournage du film de Stanley Donen. Les séquences de modes intégrées à la comédie musicale hollywoodienne témoignent de la contribution d’Avedon, « consultant visuel ». Et plus loin dans l’exposition les images de l’actrice sur le plateau de l’Opéra Garnier en compagnie de Fred Astaire. On croit les entendre chanter et danser.

Catherine Deneuve, actrice, Los Angeles, 22 septembre 1968
 Photographie Richard Avedon
 © The Richard Avedon Foundation

Catherine Deneuve, actrice, Los Angeles, 22 septembre 1968
 Photographie Richard Avedon
 © The Richard Avedon Foundation

 

Les portraits destinés à  la revue Egoiste sont magnifiques : la photo de Sœur Emmanuelle riant aux éclats est jubilatoire. les corps magnifié de Sylvie Guillem, une très amusante photographie de Gérard Depardieu tenant Françoise Sagan dans ses bras, et Catherine Deneuve …

 

 

 

 

 

1949.
Photographie J H Lartigue © Ministère de la Culture - France / AAJHL

1949.
Photographie J H Lartigue © Ministère de la Culture – France / AAJHL

Pour le lecteur de Proust qu’est Avedon, l’immersion dans l’œuvre de Lartigue est une formidable source de questionnement sur le temps qui passe, sur la mémoire et sur le monde d’hier.

 

 

 

 

 

Richard Avedon, New York, novembre 1966. Photographie J H Lartigue © Ministère de la Culture - France / AAJHL

Richard Avedon, New York, novembre 1966. Photographie J H Lartigue © Ministère de la Culture – France / AAJHL

 

Richard Avedon est né en 1923 à New York. Découvert en 1944 par Alexey Brodovitch, dont il suit les cours à la New School for Social Research à New York, il intègre le célèbre magazine de mode Harper’s Bazaar dès 1946. En 1966, Richard Avedon quitte Harper’s Bazaar et rejoint le magazine Vogue. Il y travaillera jusqu’en 1990.
En 1992, Avedon devient le premier photographe du magazine The New Yorker et travaille en parallèle avec la revue française Egoïste depuis les années 80.
Décédé en 2004, Richard Avedon œuvrait alors sur un projet intitulé « On Democracy » sur les élections présidentielles, qui fut exposé aux Rencontres d’Arles en 2008.
Richard Avedon a développé une relation très forte avec Paris.

En savoir plus sur le bloc notes-wipplay.com

Contacts:
claudine.hermabessiere@bnf.fr
isabelle.coilly@bnf.fr

 BnF/ François Mitterrand Quai François Mauriac Paris 13
jusqu’au 26 février 2017

FacebookLinkedInTwitterShare
Tous les articles de la rubrique "Clin d'oeil"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>