Carte blanche

Carte blanche à Chassary&Belarbi

 

Huis Clos La Table 2013©Chassary&Belarbi

La première exposition personnelle de Chassary & Belarbi est un prétexte idéal pour partager ici le coup de coeur de « l’image par l’image » pour ce duo d’artistes.
Leur nouvelle série Résonance est exposée du 6 au 28 février à Paris, galerie Rauchfeld.
La créativité et la fraicheur dont les deux artistes font preuve , alliées à la rigueur de leur travail, pourrait intéresser des marques à la recherche d’idées nouvelles pour révéler leur identité. Elles y sont prêtes.

Révélé au festival Circulation(s) en 2010, le duo d’artistes a une actualité intense en 2014.
En mars 2014, elles présenteront des tirages de la série Huis-Clos et pour la première fois des installations textiles au Centre d’art de Fillé dans le cadre du festival ‘Les Photographiques du Mans’ et simultanément exposeront leurs deux séries au Théâtre de la ville de Courbevoie.
Également, en juin prochain, elles sont invitées à réaliser leur première oeuvre de Land-Art, alliant installation textile et photographie dans un des jardins remarquables de la ville de Cahors.
Et pour la 8ème édition du prix PHPA, Alain Bisotti confie à Amélie Chassary et Lucie Belarbi la carte blanche Photo d’Hôtel Photo d’Auteur qui sera dévoilée en septembre à la galerie Esther Woerdehoff.

 

 

Chassary&Belarbi ont répondu aux question de l’image par l’image

Comment choisissez-vous vos thèmes photographiques, sont-ils purement dictés par votre émotion ou y a-t-il quelque chose de rationnel comme l’intérêt que pourra y trouver le public, un musée, une galerie ou un éditeur ?

Nos thèmes photographiques se nourrissent de nos souvenirs, de nos visions et de nos sensations. Le temps de l’écriture,  ces moments de partage et de créativité forment un cocon autour de nous. En parallèle il y a en effet une partie plus rationnelle et concrète où nous composons dans le décors les mises en scène imaginées que nous photographions, et où nous envisageons nos futurs photos vivre par elles-mêmes. La personnalisation des expositions de nos photographies est ensuite une nouvelle étape et peut offrir une interprétation inédite de notre travail. Le projet d’éditer un ouvrage sommeille en nous …

Quelle relation voyez vous entre les marques et la photographie ? 

La photographie contemporaine porte des valeurs profondes selon les démarches artistiques de chaque auteur. Selon nous, le point commun qui existe entre les acteurs du monde de l’art et des images de marque est qu’ils font chacun appel au sensitif, à l’émotionnel et cherchent à toucher un large public. La nouvelle génération de jeunes photographes donne un élan créatif et innovant et les marques sont valorisées par cet engagement. Nous envisageons une relation professionnelle, fusionnelle et sur le long terme avec les entreprises.

Seriez-vous prêt à travailler pour des marques sous forme d’une commande et quel serait alors votre enjeu ?

Nous concevons le travail de commande avec les mêmes enjeux formels que nos travaux personnels. En effet, nous aimerions répondre à des commandes qui nous permettent de nous exprimer en alliant le cahier des charges de la marque à la même liberté créative que nous recherchons dans nos séries photographiques. Pour cela, nous savons qu’une bonne communication avec la marque est indispensable dès la première rencontre. Et qu’une confiance entre l’entreprise et l’artiste, sur la conception et la réalisation du projet, est à acquérir tout au long de la collaboration.

Amelie Chassabry

Lucie Belarbi

 

 

 

 

 

 

 

Chassary&Belarbi forment un duo d’artistes photographe et plasticienne depuis 2009.

Amélie Chassary âgée de 33 ans, est photographe. Diplômée de l’Esag Penninghen, Amélie a complété sa formation dans un studio de photographie.
Lucie Belarbi âgée de 29 ans, est plasticienne. Autodidacte, Lucie a suivi des études de psychologie, puis s’en est détournée au service du textile.
Suite à leur rencontre, elles ont le désir commun de partager une aventure artistique. En duo, elles réalisent deux séries; la première Huis-Clos où elles proposent une vision des us et coutumes de notre société contemporaine et la deuxième Résonance où elles questionnent les métamorphoses du visible. Pour mettre en forme les mises en scène inventées, elles utilisent du textile autant que de la peinture et photographient à l’argentique.
Dès 2010, leurs photographies sont exposées dans de nombreux festivals; Circulation(s), ManifestO, Boutographies, Mois de la photo Off et sont remarquées par la presse; Images, TGV magazine, 20 minutes, Le temps, Réponses Photo. Soutenu par le label HPRG, le duo crée un travail de commande pour la réouverture de l’Hôtel du Panthéon à Paris, cinq photographies illustrant la relation de Georges Sand et d’Alfred de Musset.
Depuis peu, le duo a intégré le studio de création et de diffusion Hans Lucas. Et aussi, elles travaillent main dans la main avec Cyril Guierneri, le directeur artistique de la galerie Rauchfeld Paris 6, qui les a représenté au salon Red Dot pendant Art Basel Miami et au salon MIA pendant Art Palm beach. Et, c’est avec la galerie Rauchfeld que le duo vernira une première exposition personnelle le jeudi 6 février et qui durera tous le mois.

Résonance fait écho à une métamorphose de la perception du monde réel, elle met en jeu  les rapports entre les individus et la nature.
Dans ce processus de création les deux artistes recherchent au mieux l’équilibre entre les idées imaginées et leurs représentations.
Elles font de leurs personnages les témoins de ces installations éphémères révélées par la photographie.

http://hanslucas.com/amelielucie/photo
http://www.galerierauchfeld.com/index.php/fr/amelie-chassary-a-lucie-belarbi

chassarybelarbi@gmail.com


 

FacebookLinkedInTwitterShare
Tous les articles de la rubrique "Carte blanche"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>